Qualité des eaux souterraines

Les eaux souterraines sont toutes les eaux se trouvant sous la surface du sol. Elles proviennent de l'infiltration des eaux de pluie dans le sol. Celles-ci percolent jusqu'à rencontrer une couche imperméable. Là, elles s'accumulent, en formant un réservoir d'eau souterraine appelé aquifère. La nappe chemine en sous-sol sur la couche imperméable, en suivant les pentes, parfois pendant des dizaines voire des centaines de kilomètres, avant de ressortir à l'air libre, alimentant une source ou un cours d'eau.

Le réseau wallon de surveillance de l’état chimique des eaux souterraine compte environ 400 sites de contrôle dont environ 50 % sont gérés par les producteurs d’eau.

La législation européenne, sur base de la Directive Cadre Eau et de ses directives filles, impose, à tous les états membres, des normes identiques en matière de quantité de pesticides présents dans les eaux.

Pour les eaux souterraines et les eaux potabilisables, la norme à ne pas dépasser est de 0,1 µg par litre d’eau (1g/10.000 m³) pour chacune des substances actives détectées et quantifiées et de 0,5 µg par litre d’eau pour la somme de ces substances.

Au total, une centaine de pesticides et de métabolites pertinents sont analysés lors des contrôles. Les substances les plus retrouvées dans les eaux souterraines sont des herbicides d’origine agricole ou non agricole. L’utilisation de certaines d’entre elles sont interdites depuis plusieurs années mais sont de par leur persistance dans l’eau et leur mobilité, encore retrouvées aujourd’hui (ex l’atrazine et ses métabolites).

En réponse à la présence de pesticides dans les eaux souterraines les producteurs d’eau potable sont parfois contraints à mettre en place des traitements couteux (filtres à charbon actif) voire d’abandonner certains captages. 

                                    

Pesticides dans les eaux souterraines en Wallonie :

  

                                        Impact des pesticides sur la production d'eau souterraine                                                                         potabilisable en Wallonie :