Vous les avez vus le long de certaines routes, mais quel message se cache derrière ces panneaux?

panneau cipan

À travers ces panneaux, vous pouvez observer des champs couverts de cultures intermédiaires pièges à nitrate (CIPAN).

L’objectif de cette campagne de sensibilisation ? Montrer que, en semant des CIPAN, les agriculteurs mettent en place une des mesures les plus efficaces pour préserver la qualité de nos eaux.

Les CIPAN, qu'est-ce que c'est?

Le nitrate, principal engrais en agriculture, est indispensable à la croissance des plantes. Lorsqu’il est en excès dans nos sols, il risque d’être entrainé avec les pluies et, par conséquent, de contaminer nos eaux souterraines (c'est-à-dire la nappe phréatique).

Semée durant le mois d'août, après la culture principale, la culture intermédiaire piège à nitrate va germer et se développer assez rapidement pour couvrir le sol. En se développant, ses racines vont puiser le surplus d’engrais présent dans le sol, provenant de la culture précédente ou du sol lui-même. Ce piège à nitrate empêche ainsi la percolation du nitrate vers les eaux souterraines durant l’hiver.

Cette culture est détruite durant l’hiver. En se décomposant, elle restitue lentement au sol le nitrate qu’elle avait prélevé et qui sera alors disponible pour la culture semée au printemps. L’eau est donc protégée et l’agriculteur diminue son apport d’engrais l’année suivante.

x

Les nombreux avantages des CIPAN

Outre le piégeage du nitrate, les couverts végétaux ont de nombreux autres avantages:

Les différentes espèces de CIPAN

Il existe plusieurs plantes agissant comme CIPAN, seules ou en mélange : la moutarde, la phacélie, l’avoine, le nyger, le radis, le tournesol, le ray-grass, le seigle

Moutarde

Phacélie Avoine

Niger

Radis

Tournesol