Le cycle de l’eau illustre les flux d’eau à travers les différents compartiments de l’environnement (air, sol, eau et êtres vivants). En Wallonie, les précipitations sont de l’ordre de 15 000 millions de m³ par an. Une moitié de ces eaux est captée par les végétaux (évapotranspiration). L’autre moitié ruisselle jusqu’aux cours d’eau ou s’infiltre dans les sols jusqu’aux réserves d’eau souterraine (= nappe aquifère).

Chaque année, 380 millions de m³ d’eau souterraine sont prélevées, dont 80 % sont destinées à l’eau potable. Une fraction de cette eau potable est même exportée vers Bruxelles et la Flandre (160 millions de m³). En conséquence, la préservation de la qualité de l’eau souterraine constitue un enjeu important pour la distribution de l’eau potable. 

 Cycle de la production de l’eau en Wallonie