Eaux de surface

 

 

Les eaux de surface correspondent aux eaux se trouvant à la surface de la terre telles que les lacs, les rivières, les fleuves, les étangs ou les sources. On distingue les eaux courantes (ruisseaux, rivières, canaux), des eaux stagnantes ou plans d'eau (lacs, retenues de barrage, étangs, etc.).

 

 

 

  • Teneurs moyennes en nitrate dans les eaux de surface pour l'année 2010

  • Tendances observées de l'évolution de la teneur en nitrate dans les eaux de surface sur la période 1994-2010

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le portail environnement du Service public de Wallonie.

Eaux souterraines

 

 Les eaux souterraines sont toutes les eaux se trouvant sous la surface du sol. Elles proviennent de l'infiltration des eaux de pluie dans le sol. Celles-ci percolent jusqu'à rencontrer une couche imperméable. Là, elles s'accumulent, en formant un réservoir d'eau souterraine appelé aquifère. La nappe chemine en sous-sol sur la couche imperméable, en suivant les pentes, parfois pendant des dizaines voire des centaines de kilomètres, avant de ressortir à l'air libre, alimentant une source ou un cours d'eau.

 

  • Carte des concentrations moyennes en nitrate dans les eaux souterraines pour la période 2012-2015 (Il s'agit des eaux "brute", c'est à dire n'ayant subit aucun traitement. Au niveaux de l'eau du robinet, la teneur en nitrate ne dépasse jamais la norme de 50 mg/l).

 

État des nappes d'eau souterraine: site de la Wallonie.