Les nappes phréatiques ou nappes d’eau souterraines sont essentiellement alimentées par l'infiltration des eaux de pluie dans le sol. Elles sont stockées dans des roches réservoirs (ou aquifères) à des profondeurs variables.

En Wallonie, l'eau potable disponible au robinet provient majoritairement (80 %) des nappes d'eau souterraines. Les eaux de surface prélevées dans les rivières, les canaux, les lacs ou les barrages fournissent, quant à elles, un peu moins de 20 % de l'eau de distribution.

En s'infiltrant dans le sol, l'eau traverse plusieurs couches de terre et de roches qui la débarrassent naturellement de ses impuretés. Cependant, certaines substances telles le nitrate, les pesticides ou les hydrocarbures ne seront pas dégradées et risquent donc de polluer les nappes.

Les zones qui entourent le captage de ces eaux doivent donc être strictement réglementées et ce afin d'éviter au maximum leur pollution.

Autour d'un captage, des périmètres de protection successifs sont déterminés.

On différencie donc :

  • Zone de prise d’eau – Zone I : à 10 m des limites extérieures des installations en surface (strictement nécessaire à la prise d’eau). 
  • Zone de prévention rapprochée – Zone IIa : à une distance de l‘ouvrage de prise d’eau correspondant à un temps de transfert de l’eau souterraine jusqu’à l’ouvrage égal à 24 heures dans le sol saturé en eau. 
  • Zone de prévention éloignée – Zone IIb : à une distance de l’ouvrage de prise d’eau correspondant à un temps de transfert de l’eau souterraine jusqu’à l’ouvrage égal à 50 jours dans le sol saturé. 
  • Zone de surveillance – Zone III : Zone qui PEUT être établie par le Gouvernement wallon. Zone comprenant tout ou une partie du bassin hydrogéologique, susceptible d’alimenter une zone de prise d’eau.

Pour ces différentes zones, les activités, installations ou usages à risque sont donc réglementés, voire interdits, afin de prévenir toute pollution du captage.

Consultez notre document reprenant la liste des interdictions et réglementations. Téléchargez la fiche technique sur la protection des captages.

Ce document a été réalisé sur base de l’AGW 12 février 2009 - Arrêté du Gouvernement wallon modifiant le Livre II du Code de l'Environnement constituant le Code de l'Eau en ce qui concerne les prises d'eau souterraine, les zones de prise d'eau, de prévention et de surveillance.