Dans le cadre de la révision de la législation européenne relative aux émissions industrielles (IED), les éleveurs de porcs et de volailles de classe 1 sont dans l’obligation d’introduire auprès de l’Administration wallonne un rapport de base accompagné d‘un rapport technique qui décrit l’impact sur l’environnement de leur activité pour le 30 juin 2018.  Parmi les indicateurs à calculer, figurent l’estimation des productions réelles d’azote (N, kg) et de phosphore (P2O5, kg) en bâtiments (Volet IV, MTD 24 du document technique développé par la FWA et l’AW), qui correspond à l’excrétion des animaux.  La méthode de calcul se base sur des droites de régression établies en Flandre.  Elle est utilisée en Wallonie dans le cadre des dérogations visant à adapter les normes de production d’azote du PGDA en fonction des particularités du travail de l’éleveur et du fonctionnement de son bâtiment.

La méthode de calcul utilisée pour parvenir à ces résultats est présentée dans le document intitulé "Lignes directrices pour l’estimation de la production d’azote en bâtiments d’élevage industriel de porcs et de volailles" téléchargez le document

PROTECT’eau peut vous aider dans vos démarches.  Il vous suffit, pour ce faire,de transmettre toutes les informations nécessaires (voir ci-dessous) à  votre conseiller.  Ce service est gratuit, confidentiel et indépendant.

 Afin de pouvoir calculer la valeur de la production d’azote et de phosphore de votre cheptel, nous avons besoin des informations ci-dessous :

  1.  Le type de spéculation : porcs à l’engrais, poules pondeuses, poulets de chair, autre (spécifier dans ce cas) ;
  2. Les dates d’entrée et de sortie de chaque bande initiée et/ou terminée en 2017 avec à chaque fois le nombre de porcs/volailles entrés et sortis (joindre pour les porcs une copie des documents du transporteur ou bien le document « ICA » pour l’abattoir et pour les volailles le registre d’exploitation pour l’AFSCA) ;
  3. Une copie des documents des fournisseurs d’aliments avec la quantité d’aliments distribués (kg), les teneurs en protéines brutes correspondantes (% ou kg) et de phosphore (% ou kg), livrées entre le 1/1 et le 31/12/2017 ;
  4. Les poids d’entrée et de sortie moyen dans le cas des porcs ou des poulettes.
  5. Le type de bâtiment utilisées : système 100% lisier ou fientes, 100% litière ou système mixte (dans ce cas spécifier le pourcentage de surface avec et sans litière).

 Ces informations doivent nous parvenir, de préférence, sous un format électronique.