Les engrais de ferme qu'ils soient solides ou liquides doivent respecter certaines conditions de stockage. Tous les fumiers ne peuvent être stockés directement au champ et il est nécessaire de disposer à la ferme d'une capacité de stockage suffisante pour les engrais de ferme.

Si vous ne disposez pas de suffisamment de capacité de stockage, il vous est possible, sous certaines conditions, d'en louer chez un tiers. Retrouvez une synthèse de la législation en cliquant ici.

En outre, pour le 1er janvier 2016, tout agriculteur wallon devra avoir introduit auprès de l'administration une demande d'Attestation de Conformité des Infrastructures de Stockage des Effluents d'Elevage (ACISEE).

Stockage à la ferme

Fumiers mous

Le stockage des fumiers mous doit se faire sur une aire bétonnée, étanche avec récolte des jus d'une capacité de stockage de minimum 3 mois.

Engrais de ferme liquide

les engrais de ferme liquides doivent être stockés 6 mois à la ferme Le stockage des engrais de fermes liquides (lisiers, purins, jus d'écoulement) doit se faire dans des cuves étanches d'une capacité de stockage de minimum 6 mois.

Fientes

les fientes doivent être stockées à la ferme

Le stockage des fientes doit se faire sur une aire bétonnée, étanche avec récolte des jus et d'une capacité de stockage de minimum 3 mois.

Dans le cas des fientes humides (taux de matière sèche inférieur à 35 %), l'aire de stockage doit être couverte.

Stockage au champ

Le stockage des fumiers, des fientes et des composts au champ est autorisé pour autant que :
  • Le tas soit situé à plus de 20 mètres d'un égout, d'une eau de surface ou d'un puits ;
  • Le tas ne soit pas disposé dans un point bas du relief, dans une zone inondable ou sur une pente supérieure à 10% ;
  • Le tas soit changé de place chaque année ;
  • Les fientes présentent une teneur en matière sèche supérieure à 55% et que leur stockage n'excède pas 1 mois ;
  • Les fumiers soient secs et leur stockage n'excède pas 10 mois.

Cahier d'enregistrement 

L'emplacement et la date de stockage au champ doivent être consignés annuellement dans un cahier d'enregistrement.

Ce cahier doit contenir, au minimum, les données suivantes: la date du premier dépôt ainsi que le numéro de la parcelle (issu de la déclaration PAC) sur laquelle le stockage est réalisé. À défaut de références existantes pour l’année de stockage, les références de l’année précédente sont utilisées en mentionnant l’année de référence.

Si vous stockez plusieurs tas sur une même parcelle, les tas doivent être numérotés et un croquis de leur disposition doit être établi.
La forme du cahier d’enregistrement est libre, pour autant qu’aucune page ne puisse en être arrachée sans que cela ne laisse de trace.

Vous êtes tenu de consigner ces données dans le cahier au maximum sept jours après le début du stockage et de les conserver durant cinq ans.