Archives / Événements passés

13/01/2019 - Buses anti-dérive : Allongement de la période transitoire

La période transitoire pour les buses déclassées, lors de la dernière révision de la liste du matériel anti-dérive reconnu en Belgique, a été allongée. L’ancien pourcentage de réduction de dérive de ces buses reste donc d’application pour une période de 6 ans et non plus de 3 ans comme annoncé initialement par le SPF santé publique. 

La décision d’allonger la période transitoire a été prise suite à des discussions entre le secteur agricole et le SPF, ceci afin de limiter les inconvénients pour les utilisateurs de buses déclassées. 

Les buses concernées par une diminution du pourcentage de réduction de la dérive sont reprises dans le tableau ci-dessous. Leur ancien pourcentage de réduction de dérive reste applicable jusqu’au 11 avril 2025.

Pour plus d’information sur la réduction de la dérive, rendez-nous viste sur le stand 91 allée 03 à la Foire agricole de Libramont. 

Par PROTECT’eau

02/10/2018 - Trois nouvelles mesures relatives aux pulvérisations

Ces nouvelles mesures seront prochainement d’application partout en Wallonie

  • Pour les nouveaux emblavements réalisés à partir du 1er juin 2018, 

il sera interdit de pulvériser à moins de 50 mètres de la limite foncière des espaces habituellement fréquentés par des enfants (crèches, écoles, cours de récréation, internats, …), pendant les heures de fréquentation.

  • Dès le 28 septembre 2018,

il sera interdit de débuter une pulvérisation si la vitesse du vent est supérieure à 20 km/h.

  • A partir du 1er janvier  2019,pour les agriculteurs et à partir du 1er janvier 2020 pour les arboriculteurs,

il sera obligatoire d’utiliser du matériel permettant de réduire la dérive de minimum 50 %.

Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter le dossier « Réduction de la dérive de pulvérisation » publié dans le MAG’1 de PROTECT’eau en cliquant ici.

Pour consulter l'arrêté complet,cliquez ici : nouvelles mesures relatives aux pulvérisations - AGW 14 juin 2018 

28/08/2018 - Dernière ligne droite pour le semis des couverts

Suite aux conditions exceptionnelles de sécheresse, de nombreuses cultures ont été récoltées bien plus tôt qu’à l’accoutumée. En conséquence, la présence des couvertures de sol est nécessaire pour limiter les fuites d’azote dans l’environnement. Plusieurs options s’offrent à vous selon votre situation. Si vous êtes en zone vulnérable, si votre parcelle a reçu de la matière organique ou encore si votre couvert est déclaré en SIE.

Plus d'information, lisez l'article complet  (en cliquant ici)

Consultez la fiche technique sur les CIPAN et le module  CIPAN